08/05/2004

REEPREUVE OPTIQUE : Pour ce faire, la bouteille doit être p

REEPREUVE OPTIQUE : Pour ce faire, la bouteille doit être propre à l'intérieur, c'est - à - dire qu'elle doit subir au préalable un grenaillage interne. Elle est parfois protégée par de l'huile de paraffine

Si l'inspection visuelle présente des doutes quant à la sécurité, la bouteille peut alors subir un contrôle de son épaisseur par ultra - sons, un contrôle radiographique, ou plus simplement un contrôle de sa tare.

Il faut savoir qu'au paravent, les bouteilles étaient réalisées en acier doux et provenaient d'un lingot creusé. Ceci explique les fortes épaisseurs du métal +/- 10 mm. 

Les bouteilles actuelles sont produites en acier dur par emboutissage et donc l'épaisseur est de +/- 4 mm en ce qui concerne les parois, le fond étant, lui, plus épais.

Les critères de déclassement sont : 

* plis internes

* corrosion inégale 

* fissures

* épaisseur du fond < épaisseur des parois 

* perte de tare > 10 %

Remarque : il se peut que la tare des bouteilles soit supérieure à la tare d'origine. Cela est dû au zingage et à la peinture qui auraient été ajoutés afin de protéger extérieurement la bouteille dans le temps. 

Ex. de poinçon : RR - 10 84 -


22:14 Écrit par willy | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.